Listing actualités
  • Publié le : 23 mars 2016
Bienfaits des Oméga-3 sur le cerveau - Lysi France

Les lipides sont le constituant principal du cerveau et sont essentiels pour son bon fonctionnement. Environ 35% de ces lipides sont des acides gras polyinsaturés incluant le DHA qui est présent dans la composition des membranes phospholipidiques.

Ces AGPI confèrent aux cellules du cerveau (neurones) une faculté unique d'élasticité et de fluidité. Ils aident à prévenir des difficultés de mémorisation et préservent les capacités de concentration. Les Oméga 3 jouent donc un rôle pour la mémoire.

Le DHA est l'un des principaux AGPI du cerveau. Il apporte la fluidité membranaire nécessaire aux cellules neuronales pour que les impulsions nerveuses électriques puissent circuler facilement dans les circuits cérébraux.

Lorsque les niveaux de DHA sont faibles, la production de prostaglandines -important régulateur de l'impulsion nerveuse- est déstabilisée. Il s'en suit une inflammation des prostaglandines dans le cerveau, semblable à celle que l'on retrouve à l'origine des problèmes articulaires ou digestifs.


"Effet de la supplémentation en acides gras polyinsaturés à longue chaine sur le développement neurologique de l'enfant"

As Ryan, Jd Astwood, S Gautier, Cn Kurakto, Eb Nelson, M Salem

Martek biosciences corporation, Columbia, USA

Les Omégas 3 et  6 (AGPI-LC) sont essentiels pour le nourrisson et pour le développement du cerveau de l'enfant. Mais les niveaux de DHA (acide docosa hexaénoïque) et EPA (acide éicosa pentaénoïque) sont souvent faibles dans les régimes alimentaires occidentaux. En plus des preuves provenant d'études épidémiologiques, l'étude indique que la supplémentation en DHA pendant la grossesse, l'allaitement ou l'enfance, joue un rôle très important dans le développement neurologique de l'enfant.

Plusieurs études ont montré une association positive entre le niveau de DHA dans le sang et les améliorations sur les tests de la fonction cognitive et visuelle chez des enfants sains. Des essais contrôlés ont également montré que la supplémentation en DHA et EPA peut aider dans la gestion des troubles psychiatriques de l'enfance, et d'améliorer les fonctions visuelles et motrices chez les enfants souffrant de phénylcétonurie. Dans toutes les études, la supplémentation en DHA et EPA est généralement bien tolérée.

Lien vers l'étude


Neurogénèse et développement cérébral - Le rôle des Oméga 3 sur le cerveau

Le DHA augmente la neurogénèse in vivo et in vitro selon les travaux du professeur Kaxakita (Kawakita & al, Neurosci 2006)

Le DHA augmente la croissance des neurones de l'hippocampe (Calderone & Al, J Neurochem 2004)


Oméga-3, cerveau et Santé Mentale

Le DHA est le principal acides gras dans la matière grise du cerveau. il a des propriétés neurotrophiques et neuroprotectrices.

La physiopathologie des troubles affectifs récurrents, y compris les troubles unipolaires et bipolaires, est associée à une carence en DHA.

La carence en DHA augmente la vulnérabilité à l'atrophie neuronale dans le cortex préfrontal des patients atteints de troubles affectifs.

McNamara RK. DHA deficiency and prefrontal cortex neuropathology in recurrent affective disorders. J Nutr 2010;140:864-868. [PubMed]


Effet d'une supplémentation en acide gamma-linolénique et en AGPI Oméga-3 dans la pathogénèse de la sècheresse oculaire chronique

Etude dirigée par John D. Sheppard, Jr, EVMS, Department of Ophthalmology, Virginia Eye Consultants, 241 Corporate Blvd, Norfolk, VA 23502

Cette étude valide l'effet d'un supplément de GLA (Acide gamma linolénique) et d'Oméga-3 sur les signes et symptômes d'intensité modérée à sévères de la kératoconjonctivite sèche chez les patientes ménopausées.

Ce supplément permet de réduire la production des médiateurs de l'inflammation impliquées dans la pathogénèse de la sècheresse oculaire chronique.

Lien de l'étude


Autres études sur la vision et les Oméga 3

Jacques C, Levy E, Muckle G, Jacobson SW, Bastien C, Dewailly E, Ayotte P, Jacobson JL, Saint-Amour D. Long-term effects of prenatal omega-3 fatty acid intake on visual function in school-age children. J Pediatr 2010; Aug 25, epub ahead of print. [PubMed]

Christen WG, Schaumberg DA, Glynn RJ, Buring JE. Dietary ω-3 fatty acid and fish intake and incident age-related macular degeneration in women. Arch Ophthalmol 2011; Mar 14. [Epub ahead of print] [PubMed]

Ho L, van Leeuwen R, Witteman JC, van Duijn CM, Uitterlinden AG, Hofman A, de Jong PT, Vingerling JR, Klaver CC. Reducing the genetic risk of age-related macular degeneration with dietary antioxidants, zinc, and ω-3 fatty acids: The Rotterdam Study. Arch Ophthalmol 2011;129:758-766. [PubMed]