Listing actualités
  • Publié le : 23 avril 2019

Les poussées d’acné chez les adolescents sont fréquentes. Ce phénomène est censé disparaître vers l’âge de 20 ou 22 ans, quand le corps commence à contrôler les nouveaux changements dus aux hormones. Mais dans presque 40 % des cas, ces boutons dits « de jeunesse » persistent jusqu’à l’âge adulte. Pour arriver à bout de ces petits désagréments, nous vous conseillons de privilégier les vitamines A et C. Voici pourquoi.

L’acné chez l’adulte

L’acné est une maladie de la peau qui peut laisser des traces appelées points noirs. Elle est provoquée par le fait que la glande sébacée se bouche, et le sébum qui devrait être libéré forme une sorte de grosseur blanchâtre et dure en dessous de la peau. La raison de l’obturation des glandes est un sébum épais, plus que d’habitude, et qui est sécrété en plus grande quantité.

Cette anomalie est due à une hormone appelée androgène. La sécrétion de cette hormone commence dès l’adolescence, mais chez l’adulte, surtout la femme, il subsiste toujours quelques mystères autour de l’apparition de l’acné. Les théories reposent essentiellement sur un excès de sécrétion d’hormones chez la femme. En effet, il se peut que les boutons apparaissent en début et pendant les règles. Une explication de cette forme d’acné est la présence en grande quantité de la progestérone qui stimule les glandes sébacées. Dans les autres cas, il est aussi probable qu’il y ait présence d’hormones masculines en surplus. Ceci se manifeste par des troubles de la période menstruelle, une forte pilosité, une prise de poids ou une perte manifeste des cheveux. Par ailleurs, le stress, la génétique, les produits cosmétiques et aussi l’alimentation influent également l'apparition des boutons.

Les avantages des vitamines A et C

Même s’il n’existe pas de régime spécifique contre l’acné, il est possible de diminuer ses effets en équilibrant le plus possible son alimentation. L’on sait par exemple que l’augmentation de la teneur en oméga 3 dans l’alimentation améliora la qualité du sébum, empêchant ainsi l’inflammation de la peau et la formation d’acné. Vous pouvez compléter votre régime en oméga 3 par une cure de vitamine D, votre peau vous dira merci !

Il est connu que la vitamine A contenue dans la carotte est bonne pour la peau. En fait, cette vitamine est le résultat de la transformation du bêta-carotène. Elle a l’avantage de contrôler la sécrétion de sébum. Quant à la vitamine C, elle a la propriété de redensifier le derme. C’est un antioxydant très puissant. Il faudra alors repenser son alimentation pour contrer le mal à l’origine.

Les aliments à privilégier

Les légumes sont vos amis. La vitamine A est présente dans ceux qui sont de couleurs très prononcées comme la carotte, la tomate et les haricots verts. Les fruits aussi sont à consommer sans modération. Les fruits rouges en première ligne sont excellents pour leur teneur en vitamine C (la fraise, les framboises, les raisins rouges, les cerises…). Il y a aussi les pommes qui sont très bénéfiques pour la peau ainsi que les bananes. Les vitamines A et C combinées peuvent beaucoup aider et il faut en plus prendre les précautions nécessaires pour une bonne santé de la peau. Un mode de vie s’impose pour favoriser l’efficacité de cette combinaison : évitez de vous exposer au soleil sans protection. Mettez un point d’honneur à ne pas fumer et tâchez de bien dormir !