Listing actualités
  • Publié le : 2 décembre 2019

L’apport nutritionnel chez une femme enceinte doit être supérieur à une personne normale. Cela est nécessaire pour que le fœtus se développe normalement et pour qu’il soit en bonne santé. Les acides gras sont indispensables au développement neurologique du bébé. Une supplémentation en Oméga 3 est alors vivement conseillé.

Les recommandations alimentaires pour les femmes enceintes

Une femme enceinte doit avoir une alimentation saine et équilibrée pour lui assurer une bonne santé. C’est surtout indispensable pour le développement de son enfant. Les oméga 3 et les acides gras contribuent à la bonne circulation cardiovasculaire de la mère. Une femme enceinte doit donc consommer des aliments qui peuvent lui octroyer une dose journalière suffisante en oméga 3. Ces aliments sont les poissons gras. Il est conseillé de privilégier les petits poissons comme les sardines ou les maquereaux.

Vous pouvez également consommer des huiles alimentaires riches en oméga 3 comme l’huile de lin, l’huile de colza ou encore l’huile de noix. Une bonne réhydratation, une variante de fruits et légumes et de la viande blanche peuvent assurer le développement du bébé. Au petit-déjeuner par exemple, associez les aliments riches en fer, en calcium et en acides gras. Le calcium sera dans les laitages, le fer sera dans les céréales complètes et les acides gras dans les végétales comme la margarine.

Les oméga 3 pour développer le cerveau de bébé

Le système neurologique du fœtus se met en place qu’à partir de la troisième semaine de grossesse. À partir de là, le cerveau du bébé se développe à un rythme effréné. Pour la formation des membranes du cerveau, les acides gras et les DHA ou acides cervoniques sont indispensables. Ces acides participent aussi au transport du glucose vers le cerveau. Pour satisfaire les besoins de l’enfant, il est recommandé de consommer des acides gras dès les premiers mois de grossesse. Les oméga 3 sont des acides particuliers que le corps humain n’est pas capable de former naturellement. C’est là que sa consommation par l’alimentation est requise.

Classement des aliments par teneur en oméga 3

L’huile de foie de morue prend la tête du classement avec une teneur de 2 010 mg/cuillère à café. Les graines de lins et de chia sont également riches en oméga 3. L’huile de graine de chia est formée de 60 % d’oméga 3 et de 20 % d’oméga 6. L’huile de chanvre relève le goût des aliments. Elle est composée de plus de 18 % d’oméga 3. Une femme enceinte peut tout à fait en consommer. Quant aux poissons gras, ils ont à plus de 15 % d’omégas 3. Ne les consommez pas crus, car il y a un risque majeur d’assimilation des bactéries. Enfin, les fruits à coque comme les noix et les huiles citées plus haut apportent dans les 10 à 12 % d’acides gras.

A noter que l’absorption des oméga 3 en version végétales (ALA) n’est pas assimilé de la même manière par l’organisme. Notre corps doit le transformer pour qu’il soit assimilé et lors du processus de transformation beaucoup seront perdus.