Listing actualités
  • Publié le : 10 avril 2017
huile de colza

On entend souvent parler de l’oméga 3 et de l’oméga 6, et des bienfaits de chacun d’entre eux. Pourtant, on ignore souvent qu’il est important de prendre en compte leur dosage, c’est-à-dire combien d’oméga 3 consommer par jour, pour combien d’oméga 6 ?

Les Oméga 6, ses bienfaits



L’Oméga 6, acide linoléique (AL), est reconnu pour ses bienfaits au niveau des défenses immunitaires, pour la peau, la fertilité et la reproduction. Il est aussi reconnu pour faire baisser le cholestérol. Tout comme pour les Oméga 3, le corps humain ne produit pas les Oméga 6, ainsi, il est important d’en procurer à votre organisme par le biais de votre alimentation.

Les Oméga 3, ses atouts



L’Oméga 3, acide alpha-linolénique (ALA) est lui, plus connu que l’Oméga 6. Il est, tout comme ce dernier, un acide gras essentiel non produit par votre corps. Il agit notamment sur le risque de maladies cardiovasculaires, sur le cerveau, et sur la dépression. Attention cependant, tous les Omega 3 ne se valent pas! Ceux d'origine végétale ALA ne sont que très peu convertis en EPA et DHA chez l'Homme. Il convient donc mieux de prendre de l'huile de poisson pour son apport en Omega 3. Pour en savoir plus sur les Oméga 3, nous vous invitons à relire l’article « Le rôle des Oméga 3 dans l’organisme ».

L’oméga 6, plus fort que l’oméga 3



Pour que votre alimentation soit efficace et vous apporte les bienfaits de chacun de ces oméga 3 et 6, il convient de bien équilibrer vos repas. De nos jours, nous avons tendance à consommer les Oméga 6 en plus grande quantité, puisqu’ils sont présents dans les céréales, dans la viande d’animaux nourris aux céréales, et dans des huiles végétales. En moyenne aujourd’hui, notre rapport Oméga 6 / Oméga 3 est de 10 à 15 / 1, alors que le ratio recommandé est de 4 à 5 / 1.
Ainsi, il est important d’équilibrer son assiette en conséquence. Pour cela, voici une liste des aliments riches en Oméga 6 et Oméga 3 :



Oméga 6 Oméga 3
L'huile de pépins de raisin L'huile de colza
L'huile de maïs L'huile de foie de morue
L'huile de coton L'huile de lin
L'huile de soja Le poisson (saumon, maquereau, hareng, sardines, thon, etc.
L'huile de tournesol Les fruits à coques (noix, noisettes, amandes, etc.)
La viande Les oeufs bleu-blanc-coeur
Les produits laitiers La viande d'animaux élevés en plein air