Listing actualités
  • Publié le : 23 mars 2016
vitamine D changement de saison

Les périodes de changement de saison ou les périodes d'activité intense, sont souvent propices à l'arrivée de petites affections qui peuvent provoquer une fatigue intense et des gènes plus ou moins désagréables.

Notre système immunitaire est une machinerie complexe faisant intervenir de nombreux organes, susbtances et cellules différentes.

Savoir comment  stimuler, renforcer ce bouclier de défense fâce aux agressions virales et environnentales est un vrai sujet de recherche pour les chercheurs en biologie et immunologie.


Pourquoi certaines personnes résistent mieux aux affections que d'autres?

L'origine principale de la faiblesse du système immunitaire repose sur plusieurs facteurs de risques liés à:

  • la quantité de masse musculaire (les protéines des muscles sont le 1er réservoir de protéines utilisées par le système immunitaire pour produire les lymphocytes NK) ;
  • le taux de Vitamine D dans le sang. Cette vitamine est nécessaire à la production de peptides antimicrobiens très puissants. ;

D'autres facteurs peuvent influencer le niveau de réponse immunitiare comme:

  • l'hygiène de vie: manque de sommeil, tabac, alcool, manque d'exercice ;
  • l'alimentation: manque de variété, sous ou sur alimentation ;
  • le stress chronique ;
  • l'exposition aux agents polluants de toutes sortes ;
  • l'état psychologique: les personnes touchées par une dépression ont un système immunitaire considérablement affaibli ; Manque vitamine D

 

 


Les changements de saison

Lorsque l'organisme est confronté à un changement de saison, en particulier à l'arrivée de l'automne, il est conseillé d'entamer une cure active de renforcement des défenses immunitaires.

La vitamine D n'est synthétisée que lorsque la longueur d'onde du rayonnement solaire est comprise entre 290 et 315 nanomètres. Selon l'étude du Pr Webb [1], à la latitude de Paris, on ne fabrique pas du tout de vitamine D entre la mi-octobre et la mi-avril.

La conséquence directe, très bien mesurée par l'étude SUVIMAX, est qu'en France, en hiver, 74% des hommes et 78% des femmes sont en déficit de vitamine D.


Nos réserves de vitamine D épuisées dès la mi-octobre

A partir du mois d'octobre, les périodes d'ensoleillement et la qualité du rayonnement diminuent sensiblement.

hiver ensoleillement

Les rayons ultraviolets B (UV B) ne suffisent plus à la synthèse d'une quantité adéquate de vitamine D dans la peau.

Un apport de vitamine D devient nécessaire !